Accueil > metier > Les métiers dans la coiffure

LES MéTIERS DANS LA COIFFURE



Coiffeur/Coiffeuse

coiffure.jpgLe coiffeur conseille ses clients, réalise des coupes ou des colorations. Souvent, il essaye aussi de vendre des produits capillaires, en particulier des shampoings et des crèmes de soins, ainsi que des accessoires pour les cheveux.

Salarié, le coiffeur peut travailler dans un salon indépendant ou franchisé. il est aussi possible de travailler à domicile, ou chez le client.

Les horaires de travail sont irréguliers, avec des périodes de pointe le week-end et les veilles de fête. Les pauses repas dépendent de l'affluence; Savez vous que le secteur assiste à un essor des salons de coiffure à petits prix ?

Les compétences requises

Pour être un bon coiffeur, il faut certaines compétences :

  • Minutieux / Minutieuse
  • Attentionné / Attentionnée
  • Une bonne forme physique car le coiffeur travaille debout.

Il faut savoir que c'est un métier éprouvant car le coiffeur est souvent debout les bras en demi-tension et les pauses sont liées à l’arrivée ou non du client.coiffure2.jpg

En contact direct avec le client, il doit prouver de beaucoup de patience et de calme s'il désire satisfaire et fidéliser sa clientèle.

Quelle qualification pour accéder à ce métier ?

Pour travailler en tant que coiffeur salarié qualifié, il faut posséder à minima

  • Le CAP de coiffure
  • Une expérience sans diplôme a peu de chance de mener à l’emploi. Sur le marché du travail, ces candidats seront en concurrence avec les stagiaires et les apprentis.

La formation au CAP de coiffure se fait en apprentissage sur 3 ans, ou en 1 an pour les candidats de 17 ans et plus, déjà en possession d’un autre CAP. Elle se déroule en Centre de Formation d’Apprenti ou en lycée professionnel. Dans les 2 cas, il y aura un temps important en entreprise.

Actuellement on observe de plus en plus d’employeurs qui demandent le Brevet Professionnel (BP) (niveau IV, Bac). Ce diplôme est nécessaire pour s’installer et gérer son entreprise. Il se prépare en 2 ans. Il faut au préalable 2 ans d’expérience si le candidat possède le CAP du métier, ou 5 ans d’expérience.

Le BP comporte 2 options : option A : styliste visagiste, ou option B : coloriste permanentiste.  Il est possible de préparer une Mention complémentaire en1 an : styliste visagiste, ou coloriste-permanentiste

Attention le risque d'allergies dues aux produits capillaires étant élevé. Il est conseillé, avant de commencer une formation, d’effectuer des tests d’allergologie.

S'installer à son compte

Pour ouvrir un salon de coiffure, il faut avoir un BP ou un brevet de maîtrise (BM) de coiffure. Toutefois, vous pouvez acheter un salon de coiffure sans être coiffeur, à condition de confier l'exploitation à une personne ayant le diplôme requis. Une demande de reconnaissance de cette qualification doit être adressée au préfet du département.

On peut engager un ou plusieurs salariés  à temps complet et avec un contrat à durée indéterminée, titulaires du BP ou du BM de coiffure. C'est ainsi que l'on satisfait à l’exigence posée par la loi tenant à la présence permanente d’une personne titulaire du Brevet professionnel.

La suppression du statut de gérant technique (par le décret du 29 mai 1997), puis des personnes qualifiées (par l’avenant à la CCNC n° 10 du 12 décembre 2007) a considérablement assoupli les conditions du respect de la loi du 23 mai 1946 car n’importe quel salarié présent dans l’entreprise et titulaire du BP suffit désormais pour la respecter alors qu’auparavant, la présence du collaborateur personne qualifiée (avec mention dans le contrat de travail) était exigée ou celle du chef d’entreprise.

Les chiffres clés de la profession

  • C'est 65 000 entreprises en France dont 55 000 salons de coiffure et 10 000 coiffeurs à domicile.
  • prés de 5,4 milliards de chiffres d' affaires
  • 120 000 salariés
  • le deuxième secteur de l' artisanat en France.

_Devenir franchisé dans la coiffure

Avez-vous pensé à être votre propre patron en devenant franchisé ?

Savez-vous que le franchisé n'est pas toujours un coiffeur diplômé mais qu'il doit employer des personnes ayant les diplômes voulus ?

Savez-vous que le chiffre d'affaires moyen d'un franchisé est nettement plus élevé que celui d'un coiffeur indépendant non adhérent à un réseau ?

Vous avez l'âme d'un chef d'entreprise, découvrez alors les réseaux de franchises dans la coiffure qui se développent en France et visionnez de nombreuses vidéos de franchises dans la coiffure pour plus d'informations.